Sculptures murales, bas-relief

La sculpture murale présente toutes les qualités d’un tableau, en terme d’accroche et d’occupation de l’espace, mais avec le relief en plus. Réalisée sur tous les supports possibles, la sculpture murale permet d’habiller l’espace en plus du mur et de donner une certaine densité à un lieu de vie. Capables de couvrir une grande surface sans pour autant envahir l’envahir, elles viennent dynamiser une pièce. En acier Corten , inox brossé, métal laqué, au oeuvres monumentales , Mpcem vous propose sa sélection de sculptures murales abstraites.

Sculptures décoratives Série Intension & Extension

Les « intensions & extension » appartiennent au genre particulier du relief auquel l’artiste s’était déjà confronté à ses débuts.
Les éléments de composition se complètent et s’enchainent dans une continuité rythmique qui les apparente à une forme de calligraphie abstraite .L’écriture a toujours été le moteur et la révélatrice de l’évolution de l’homme. Alors que le mot écrit parle à notre conscient, fait de barrières éducatives et sociales, les symboles graphiques abstraits permettent au spectateur de lâcher prise , d’échapper à la machinerie du langage et de s’approprier le sens donné.. d’enrichir son expression personnelle d’une lecture idéographique, de rendre visible une pensée fugitive …

Sculptures murales Série Intuition

Avec la série des « intuition » , Mpcem s’interroge sur la perception de l’instant.
Notre vie intérieure, dès lors que nous voulons la saisir dans sa spécificité, sa singularité, n’est pas marquée par de la durée mais des instants qui se succèdent et nous façonnent continuellement.  On se souvient d’avoir été  et non pas d’avoir duré.
Capter ces instants, ces reliefs hors du mur qui nous reconduisent à la vision des choses mêmes, ce monde autour de nous, le monde qui nous regarde.
Devant nos yeux ces structures deviennent signes, un sens immanent, une apparition de soi à soi, une esthétique de la subjectivité qui cherche l’intuition et non l’objet structuré.
Les structures n’apparaissent pas comme un étant (une chose qui est) mais comme un événement (une chose qui se passe), de cette image découle l’idée de l’effet ; là où il y a Intuition, on en ressent un effet.
Ces évènements deviennent sens lorsqu’ils nous apparaissent comme la réalisation ou l’expression d’une visée unique ; des perceptions , en même temps qu’ils sont dévoilements .
Chaque structure à sa valeur autonome et auto-significative des formes avec l’application de toutes les ressources de la « gestalt », poussant vers une familiarité intérieure ; Comprendre c’est prendre ensemble
Les Intuition s’adressent à l’esprit et non pas aux yeux, c’est un langage immédiat , c’est une mise en parenthèse du sens pour ne figer que l’instant et libérer nos sonorités intérieures .