kubernêtikê I

kubernêtikê I

Caractéristiques

  • Dimensions

    Hauteur 2m65

    socle 50x 50cm

  • Technique

    Acier corten

    pièce unique - 2010 - sculpture estampillée MP190

Collection particulière

à propos

Les œuvres de la série « Kubernêtiké » sont des constructions géométriques métalliques qui se dressent selon un mouvement ascensionnel incarnant, selon les mots de l’artiste, « une allégorie sur la puissance et le désir d’en vouloir plus ». En effet, par leur nom signifiant en grec ancien «  celui qui dirige, gouverne, pilote », les « Kubernêtiké » renvoient à l’irrésistible ascension des cathédrales gothiques qui offrait une démonstration de la puissance de l’église. La combinaison des éléments constituants de la structure métallique, s’établissant verticalement dans le plan, détermine un jeu de pleins et de vides qui contribue à l’allègement visuel de l’ensemble. Cet enchainement des formes telles des flèches vers le ciel crée une dynamique de forces qui conduit avec élan et rythme le regard vers l’infini du ciel. Les « Kubernêtiké » attestent la maîtrise par l’artiste de l’acier Corten, matériau dont il sait également exploiter l’énergie et la tension dans le traitement des formes comme de la texture. Avec cette série, MPCEM affirme une volonté de rigueur, de densité et d’élégance qui est la marque de la grande sculpture.

Dans la même catégorie

« L’abstraction serait une de ces voies. Mais c’est une voie qui réduit au minimum l’abîme ou le chaos, et aussi le manuel : elle nous propose un ascétisme, un salut spirituel. Par un effort spirituel intense, elle s’élève au-dessus des données figuratives, mais elle fait aussi du chaos un simple ruisseau qu’on doit franchir , pour découvrir des Formes abstraites et signifiantes. »
G.Deleuze, Logique de la sensation.
.
métamorphoses

métamorphoses

forme à l'appui INC.b

forme à l'appui INC.b

mécanique éclosion

mécanique éclosion

lignes intérieures

lignes intérieures

accords immatures

accords immatures